Réaliser de meilleures économies avec l’isolation écologique

Isoler sa maison permet de consommer moins d’énergie pour le chauffage, et donc de réduire considérablement sa facture énergétique. C’est aussi l’assurance de bénéficier d’une qualité de vie optimale, quelles que soient les saisons. Le choix des matériaux est crucial pour réussir son isolation. Les isolants naturels, par exemple, sortent du lot. Démonstration !

Les bonnes raisons d’isoler sa maison

L’État ne cesse de déployer des batteries de mesures pour inciter les propriétaires occupants, les locataires et les occupants à titre gratuit à isoler thermiquement leurs habitations. Pour preuve : des aides (éco-PTZ, CITE, Prime Énergie) sont accordées aux contribuables qui se lancent dans des travaux d’isolation des murs. Ce n’est pas tout, des mesures d’allègement fiscal sont offertes pour les travaux d’isolation des murs par l’intérieur et l’extérieur.

 

Investir dans la rénovation thermique de sa maison présente plusieurs avantages. Premièrement, une bonne isolation permet de réduire sa facture énergétique de 25%. Mieux, les coûts liés à l’investissement sont amortis dans un délai relativement court. Deuxièmement, isoler son logement permet un meilleur flux du phénomène de condensation. L’humidité causée par l’activité humaine et les parois froides sont alors considérablement minimisées. Troisièmement, l’isolation permet de limiter les ponts thermiques, la perception des bruits extérieurs ainsi que la transmission des bruits issus de l’intérieur de la maison. Enfin, et non des moindres, se lancer dans l’isolation thermique et acoustique de la maison permet de réduire son empreinte carbone, et de participer à son échelle à la protection de l’environnement.

Isoler écologiquement sa maison : les matériaux à privilégier

Les matériaux synthétiques, bien qu’économiquement abordables, sont peu performants en termes d’isolation thermique et phonique. C’est là tout l’intérêt des matériaux écologiques. Car même si leurs prix ne sont pas donnés, ils disposent de caractéristiques techniques supérieures parmi lesquelles la gestion optimale des flux de vapeur d’eau, l’inertie thermique, la non-toxicité ainsi que la durabilité. Plus encore, en plus d’être des produits biodégradables, ils offrent une meilleure isolation thermique et affichent une grande résistance au feu.

 

L’isolation par l’ouate de cellulose, par exemple, aide à réguler au mieux l’humidité dans la maison. Issu de papier recyclé et mélangé avec du sel de bore, le matériau proposé sous forme de panneau ou de flocons résiste durablement aux attaques des insectes nuisibles et est auto-extinguible. Les isolants bio-sourcés, comme l’isolant isover gr33, quant à eux, peuvent provenir du bois, de la laine de chanvre, de la laine de mouton, de cartons ou de textiles recyclés.

 

Le liège, la paille, la laine de roche ou encore la laine de lin ne sont pas non plus en reste. Le liège, par exemple, est issu du chêne. Cet isolant naturel et écologique possède une excellente isolation phonique. La laine de chanvre, elle, permet de stabiliser l’air ambiant, et d’isoler les murs, les combles et même le sol de la maison. Excellent régulateur thermique, il retient l’humidité.

[fbcomments url="" count="4" num="3" countmsg=""]

Les articles similaires